Patinage artistique

30 septembre 2017 18:14; Act: 30.09.2017 18:23 Print

Alexia Paganini gagne son billet pour PyeongChang

La Suissesse de 16 ans a terminé 3e à Oberstdorf (GER), un résultat qui l'envoie directement aux Jeux olympiques 2018.

storybild

Alexia Paganini suit les traces de Sarah Meier et Stéphane Lambiel. (Photo: Keystone)

Une faute?

La Suisse sera bien présente en patinage artistique aux JO de PyeongChang, dans cinq mois. Alexia Paganini, binationale américano-suisse qui vit aux Etats-Unis, a brillamment décroché sa qualification en se classant 3e du Nebelhorn Trophy à Oberstdorf (GER).

Découverte par hasard

Cette patineuse qui aura seize ans dans deux mois a été découverte un peu par hasard en avril dernier par les responsables de la Fédération suisse, en marge des Mondiaux à Helsinki. Le président Thomas Häni a été informé qu'une talentueuse jeune patineuse d'outre-Atlantique serait intéressée à représenter la Suisse. Contact fut pris avec elle et ses parents à New York, où vit Alexia Paganini, et voilà la jeune femme propulsée dans le giron de Swiss Ice Skating.

Début septembre, elle remportait l'Open de Slovénie pour sa première épreuve sous les couleurs suisses, avant de réaliser son rêve à Oberstdorf avec la qualification olympique. Alexia Paganini a totalisé 155,98 points et gagné trois places lors du libre, après sa 6e place du programme court, au terme d'une compétition très serrée qui qualifiait les six meilleures. La patineuse licenciée au club de Winterthour propose une palette complète de sauts avec tous les triples. Elle a maîtrisé ses deux programmes sans chute.

«Je patine depuis l'âge de deux ans. Sur la glace, je me sens comme une princesse», a-t-elle déclaré. Sa qualification devra encore être validée par swiss Olympic, ce qui ne devrait pas poser problème.

Rêve envolé pour Walker

Le rêve olympique s'est en revanche envolé pour Stéphane Walker. Neuvième de ce Nebelhorn Trophy avec 190,54 pts, le Valaisan a manqué son programme libre. Il est tombé dès le début du libre, sur un triple axel. Au final, il aurait dû totaliser environ 18 pts de plus pour obtenir son billet pour les JO (top 7 chez les hommes).

Par ailleurs, Ryom Tae-ok et Kim Ju-sik sont devenus les premiers sportifs nord-coréens qualifiés pour PyeongChang. Ryom, 18 ans, et Kim, 25 ans, portant des costumes noirs à paillettes, ont réussi un solide programme libre pour terminer sixièmes de l'épreuve et valider leur billet dans la catégorie des couples.

(nxp/ats)