Télécoms

05 novembre 2017 12:43; Act: 05.11.2017 12:49 Print

Swisscom, Salt et Sunrise pas d'accord sur la 5G

Les trois opérateurs de téléphonie mobile ne sont pas d'accord sur l'attribution de fréquences en vue de la technologie 5G.

storybild

L'attribution des fréquences devrait intervenir à fin 2018. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Swisscom, Salt et Sunrise ne sont pas d'accord sur la future attribution de fréquences de téléphonie mobile en vue de la technologie 5G. Si pour Swisscom, le temps presse, Sunrise et Salt veulent d'abord un assouplissement des valeurs-limites de radioprotection.

En Suisse, les valeurs-limites sont dix fois plus sévères que dans l'Union européenne. Ainsi, l'introduction de la nouvelle technologie mobile 5G est entravée, se sont plaints à plusieurs reprises les trois grands opérateurs. Dans de nombreux lieux, la limite maximale est déjà atteinte.

Ainsi, les antennes ne peuvent plus être équipées pour la nouvelle génération mobile et cela devient de plus en plus difficile de construire de nouvelles antennes. A certains endroits, la puissance de transmission des antennes doit de plus être réduite, ce qui diminue encore la couverture et les capacités, observent les opérateurs.

Aux enchères ou non

Swisscom plaide pour une distribution rapide le plus rapidement possible des nouvelles fréquences pour la 5G. «Nous souhaitons une mise aux enchères au 1er semestre 2018», a déclaré à l'ats Armin Schädeli, confirmant un article de la NZZ am Sonntag. La nouvelle technologie permettra une accélération de la vitesse et des temps de connexion nettement réduits.

Les concurrents du premier opérateur helvétique, Sunrise et Salt, ont une analyse différente. Une attribution des nouvelles fréquences mobiles ne devrait pas intervenir avant 2020, a déclaré Therese Wenger, porte-parole de Sunrise. Selon elle, l'ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) doit être adaptée au préalable. «Sinon, des investissements seront immobilisés dans des fréquences qui ne pourront pas être utilisées».

Salt va dans le même sens. Pour un petit opérateur mobile, il est difficile de supporter des incertitudes liées à la répartition des fréquences avant l'adaptation d'un cadre réglementaire, a déclaré le porte-parole de Salt dans la NZZ am Sonntag.

En outre, Swisscom et les deux autres opérateurs ne sont pas d'accord sur la façon d'octroyer ces nouvelles fréquences. Si le géant bleu souhaite une mise aux enchères, Sunrise et Salt plaident pour d'autres critères. Les fréquences de 700MHz devraient être partagées en parts égales entre les opérateurs et à des prix équitables, réclame la porte-parole de Sunrise.

Le président de la Commission fédérale de la commission (ComCom), Stephan Netzle, a estimé dans l'hebdomadaire que l'attribution des fréquences devrait intervenir à fin 2018. Il parle aussi en faveur d'un assouplissement des normes de radioprotection. Environ tous les dix mois, le volume de transmission de données double, a ajouté Stephan Netzle.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • EEKH le 05.11.2017 15:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    4G, ça ira bien...

    Quelque chose me dit qu'ils devraient peaufiner la couverture 4G plutôt que de s'embêter avec la 5G. Surtout que si c'est pour recevoir de pubs vidéos en 4K, nous ne sommes pas pressés!

  • Nardo le 05.11.2017 13:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Priorité ?

    Quest-ce qui est le plus important : notre santé ou le tiroir-caisse de ces messieurs-dames ?

  • Fredo9 le 05.11.2017 13:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    santé

    Que l'on préserve d'abord notre santé. Raz-le-bol du toujours plus vite. Nous passons à côté de l'essentiel

Les derniers commentaires

  • WiFi 0g le 06.11.2017 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    T'as où le WiFi? Dans la poche!

    Maintenant pour être à la pointe faut savoir patchworker. Je me marre souvent de voir des Saltis et Sunrisiers demander si nous, Swisscommois, avons du réseau. "Oui il y en a. Pas toi? Mais je ne l'utilise pas. Ah bon, et tu fais comment pour être tout le temps sur le net, alors?". Ben, il y a le bon vieux wifiSun de poche pour être Riseconnecté à 100%, même aux champignons. Ça me fait des économies en données sur la bande passante de l'opérateur lors des mises à jour des logiciels utiles, inutiles et de toutes sortes, pas besoin de 1g, 2g, 3g, 4g, 5g, vu que wifi tout le temps.

  • John Smith le 06.11.2017 12:38 Report dénoncer ce commentaire

    ....

    Ils essaient maladroitement de nous faire oublier le problème du roaming ?

  • Buisness Buisness le 06.11.2017 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Allo! Non mais allo quoi que ça coûte?

    C'est surtout pour faire payer le consommateur qui devra changer de cellulaires car plus compatible avec les nouveaux systèmes. Ils vont abolir la 2g et la 3g et tous les natels qui ne seront pas aptes aux 4g et 5g seront bon à jeter. Tous ces utilisateurs devront passer à la caisse pour un smartphone... plus cher.

  • wehos le 06.11.2017 11:18 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai trouvé la solution

    Stoppons les pubs, il y aura moins de flux......

  • Djm le 06.11.2017 10:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Entente iliicite

    Mais Tous d'accord de nous prendre le fric ... et puis réglons les problèmes de la 4G