Suisse

29 octobre 2017 12:35; Act: 29.10.2017 12:35 Print

Près de 1500 objets retrouvent une seconde vie

Grâce à près de 500 réparateurs bénévoles, un peu plus de quatre tonnes d'appareils ont évité la déchetterie.

storybild

(Photo: dr)

Une faute?

Près de 1500 objets ont été sauvés de la poubelle lors de la deuxième journée suisse de la réparation. Les 33 Repair Cafés participants ont évité 4,5 tonnes de déchets, dont 536 kilos à Bienne, écrit dimanche la Fondation alémanique des consommateurs (SKS).

Près de 500 réparateurs bénévoles ont pris part à cette action. Les cafés de réparation sont plus répandus en Suisse alémanique qu'en Suisse romande, a dit à l'ats Raffael Wüthrich, responsable durabilité et énergie de la SKS. Delémont est la seule ville romande à y avoir participé cette année.

En 2016, les 26 Repair Cafés engagés ont réparé près de 1000 objets, soit environ trois tonnes. Le projet est porté par les trois associations de consommateurs romande (FRC), alémanique (SKS) et tessinoise (ACSI).

Lors de ces rencontres, chacun peut apporter ses produits défectueux et les réparer avec un professionnel bénévole. Les outils sont mis gratuitement à disposition et les pièces de rechange courantes peuvent être achetées sur place.

Les Repair Cafés permettent d'agir concrètement contre le gaspillage des ressources et la montagne grandissante des déchets de notre société de consommation, selon la SKS. Une nouvelle plate-forme www.repair-cafe.ch a été lancée à l'occasion de cette deuxième journée de la réparation.

(nxp/ats)