Espace

28 septembre 2017 18:04; Act: 28.09.2017 18:04 Print

Le «village lunaire», première étape vers Mars

L'installation d'un «village» permanent sur le satellite de la Terre constitue la première étape vers l'exploration humaine de la planète rouge, a estimé jeudi l'Agence spatiale européenne (ESA).

storybild

L'objectif le plus immédiat est d'avoir une présence permanente sur la Lune. (photo: ESA)

Sur ce sujet
Une faute?

La Lune, qui n'a pas été foulée par un humain depuis 1972, est «l'endroit où il faut être» même si Mars reste «la destination finale», a insisté l'ESA à l'occasion du 68e Congrès mondial d'astronautique qui rassemble de lundi à vendredi 4 000 experts internationaux à Adélaïde, en Australie. «Nous avons vécu dans l'orbite terrestre basse ces 17 dernières années à bord d'une station spatiale et nous nous préparons à la première mission humaine sur Mars», a expliqué Piero Messina qui travaille à la direction générale de l'ESA.

«Entretemps, nous croyons qu'il y a l'opportunité de créer une présence permanente (...) et durable à la surface de la Lune». Atteindre et coloniser Mars est perçu par les entrepreneurs privés et publics comme la prochaine étape majeure de l'exploration spatiale et s'est imposé comme un thème majeur au congrès d'Adélaïde. Mais l'objectif le plus immédiat, selon M. Messina, est d'avoir une présence permanente sur la Lune, même s'il s'agit d'un simple robot, d'ici la fin de la prochaine décennie.


Village «ouvert à tous»

«Il y a une série de missions planifiées sur la Lune durant les dix prochaines années et toutes ces missions vont créer un mouvement, donner une impulsion et permettre de rassembler un trésor de données qui permettront de construire le village», a-t-il expliqué. «Je pense que c'est le bon moment pour commencer à discuter, à planifier quelque chose qui offrira une inspiration aussi forte que la station spatiale mais sur une base de coopération vraiment internationale», a poursuivi M. Messina.

En 2015 le patron de l'ESA, Jan Woerner, a proposé de remplacer la Station spatiale internationale (ISS) en orbite autour de la Terre par un «village lunaire» permanent, un «concept» ouvert à tous. Symbole de la coopération internationale dans l'espace, l'ISS, vieillissante, est financée jusqu'en 2024. De son côté, la Nasa travaille sur un projet intitulé «Deep Space Gateway» pour envoyer des astronautes en orbite lunaire.

La Russie s'est jointe mercredi à ce projet américain en signant un accord à Adélaïde en marge du congrès. L'agence spatiale russe Roskosmos et la Nasa comptent se servir de l'ISS comme base pour créer cette plateforme internationale habitée devant orbiter autour de la Lune.

(20 minutes/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • edelweiss le 28.09.2017 18:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    super village

    j espère qu il y a des bars dans se village... mdr

  • Jean Pascal le 28.09.2017 18:41 Report dénoncer ce commentaire

    Con..spirateur

    Mensonges! L'Homme n'est jamais allé sur la Lune! D'ailleurs la Terre est plate! On nous ment pour détourner notre argent...Je plaisante évidemment. Mais des gens croient à ces théories farfelues et ça me fait bien marrer.

  • Bref le 28.09.2017 18:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pouces négatifs???

    Mais qui peut être contre ça?

Les derniers commentaires

  • Sam Gonfle le 29.09.2017 10:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une petite mousse?

    La bière lunaire...un must! Comment! L'homme n'y a plus mis les pieds depuis 1972?!!! J'y étais le week end passé... :-)

  • harrybloom le 29.09.2017 09:14 Report dénoncer ce commentaire

    La mouche qui pète

    Je suis passionné par l'espace mais franchement, il n'y a pas grand chose à faire sur la lune. D'ailleurs le type de l'ESA ne sait même pas quoi y faire... du tourisme? de l'industrie minière? Bref, il ne sait pas et il me fait bien marrer. Bon ok, on sait qu'il y a de l'hélium 3 mais delà à la ramener sur Terre... On sait aussi qu'il y a aussi beaucoup de régolite et là, ça devient très drôle. Sans parler d'autres problèmes... Par contre une chose est sûre, il veut bien vos sous.

    • cosmos 1999 le 29.09.2017 12:40 Report dénoncer ce commentaire

      Simplement l'avenir

      Quelques indices : helium3, hydrogène, oxygène et eau (oui oui via le régolite, merci soleil), préparation pour Mars et plus lointains, lancement massif depuis la lune (faible gravité), extraction de métaux, observatoire sans aucune polution, expérience que l'on ose pas sur terre, etc... je sais pas, j y vois pleins opportunités.. pour la science, puis trouvé des solution pour notre monde et l'avenir des terriens qui devront un jour quitter la terre. Voir au-delà dans le temps.

  • Orion le 29.09.2017 08:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Du savoir pour l'humanité par pitié

    ce qui me fait peur c'est les puits d'ignorance de certains commentaires ci-dessous. ..... c'est l'avenir de l'humanité le cosmos..... notre terre est de toute façon condamnée. .... dans environ 2 milliards d'années transformation du soleil en géante rouge....

  • xyz le 29.09.2017 06:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    lune

    il y aura aussi une Migros ou une coop

  • OK le 29.09.2017 01:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ménage

    Attention à la poussière abrasive dans les appartements !