Etats-Unis

12 juillet 2017 14:07; Act: 12.07.2017 17:35 Print

«Mon fils Donald a fait du bon travail hier soir»

Le président américain a soutenu son fils sur Twitter dans l'affaire de l'ingérence russe en fustigeant les «Faux médias».

Donald Trump Jr s'est expliqué mardi dans une interview à la chaîne Fox News
Sur ce sujet
Une faute?

Donald Trump a défendu mercredi sur Twitter la probité de son fils aîné Donald Trump Jr. Celui-ci a reconnu avoir accepté de rencontrer une femme présentée comme une avocate du gouvernement russe susceptible d'avoir des informations pouvant nuire à la démocrate Hillary Clinton lors de la campagne électorale 2016.

Donald Trump Jr. a publié lui-même mardi sur le réseau social un échange de courriels avec un intermédiaire britannique, Rob Goldstone, chargé d'organiser cette rencontre avec Natalia Vesselnitskaïa, le 9 juin 2016.

Puis, dans une interview à la chaîne de télévision Fox News dans la soirée, Trump Jr. a déclaré : «Rétrospectivement, j'aurais sans doute fait les choses un peu différemment.»

Le président, après avoir publié un communiqué mardi qualifiant son fils de personne de «grande qualité», a salué son intervention à la télévision mercredi et réitéré sa condamnation de la couverture des médias à propos des diverses enquêtes en cours sur les soupçons l'ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine de 2016.

«Mon fils Donald a fait du bon boulot hier soir», a twitté le président américain par allusion à l'interview télévisée. «Il a été ouvert, transparent et innocent. C'est la plus grande chasse aux sorcières de l'Histoire. Triste!» a ajouté le chef de la Maison-Blanche.

Lavrov surpris

Lors d'une visite à Bruxelles, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a pour sa part jugé «dingue» que le fils du président américain se voie reprocher d'avoir rencontré une avocate russe. Répondant aux accusations d'ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine, le chef de la diplomatie russe a demandé qu'il lui soit montré «au moins un fait» prouvant ces allégations.

«J'ai appris avec surprise qu'un avocat russe, une femme, et le fils de Trump se voyaient reprocher de s'être rencontrés. Pour moi, c'est dingue», a déclaré Lavrov lors d'une conférence de presse avec son homologue belge.

«Quel problème ou menace pourrait-il y avoir dans le fait de parler avec un avocat ? Je ne savais rien à ce propos, je l'ai appris à la télévision», a ajouté le chef de la diplomatie russe. Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a déclaré de son côté que le pouvoir russe n'avait jamais été en contact avec l'avocate Natalia Vesselnitskaïa.

Preuve éclatante

L'échange d'emails publié par Donald Trump Jr. mardi est considéré par ses détracteurs comme la preuve la plus éclatante à ce jour que les responsables de l'équipe de campagne du candidat Trump en 2016 n'ont pas dit non à l'aide proposée par la Russie pour que le camp républicain puisse remporter l'élection.

Ce sera aux enquêtes officielles de trancher sur la réalité de ces allégations. L'une est conduite par le procureur spécial Robert Mueller, ancien directeur du FBI. Les deux autres principales sont menées par les commissions du Renseignement du Sénat et de la Chambre des représentants.

Selon l'agence McClatchy mercredi, ces diverses investigations s'intéressent également de près à l'équipe numérique de la campagne Trump, alors dirigée par Jared Kushner, gendre et conseiller du président. Comme Paul Manafort, Jared Kushner a participé à la fameuse réunion avec l'avocate russe, même si ce n'était pour quelques minutes, selon son beau-frère.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Beber le 12.07.2017 15:00 Report dénoncer ce commentaire

    America, what have you done ?

    On comprend mieux pourquoi il a accepté l'invitation en France pour le 14 juillet: chaque jour passé loin Washington est "toujours ça de pris" en ce moment pour l'ami Donald ! Mon Dieu, pas un jour sans nouvelle turpitude...et la façon d'y répondre est encore plus grotesque et grossière que les faits eux-mêmes. Erupter des "fake news" sur Twitter, voilà le niveau...mais la palme, ce sont ceux (de moins en moins nombreux) qui le soutiennent et relaient ses balivernes qu'un enfant de 6 ans ne croirait pas ! :-0

  • Moimoimoi le 12.07.2017 15:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi

    Ce type est une honte pour son pays

  • Gaston Tournparron le 12.07.2017 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    Dès qu'on surveille plus ses gamins...

    ...ils font des conneries. Et les gosses de riche c'est encore pire.

Les derniers commentaires

  • moi le 12.07.2017 16:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi

    tout le monde sait que pour gagne une compagne que se soit au USA ou ailleurs ils sont près à aller très loins parce que ils ont la pression de ceux qui finance les compagne electoral ou des lobyes la Trump c'est lui même qui à finances sa compagne donc il a pas de compte à rendre à des gens à part la justice tandis que Clinton elle étais finances part des banques et autre lobyes

    • Toi le 12.07.2017 17:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @moi

      Toi pas savoir français parler alors écrire aïe!

    • N'goula le 12.07.2017 23:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @moi

      Moi, pas comprendre.

  • Taz le 12.07.2017 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    LOL

    Les Trump ou la chronique d un désastre annoncé : incompétence, arrogance, cupidité; c est Poutine qui doit se fendre la poire ...America first? Oubliez! Cette présidence est un naufrage pour les USA et ce n est que le début au regard de l enquête menée par le procureur spécial et son équipe..

    • Romanesque le 12.07.2017 21:53 Report dénoncer ce commentaire

      Bien vu !

      Oui, oui et oui...vous faites bien de parler DES Trump parce qu'ils sont TOUS de la même trempe, absolument rien à prendre à un pour ajouter à l'autre.

  • Marco le 12.07.2017 16:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    y'a plus important

    De l'enfumage comme d'habitude. Ça commence par des titres secs et sonnants. Puis celà devient au conditionnel. ..et blabla. Et si c'était vrai ? Ou plutôt faux ? Aie celà irai mieux dans ma vie... sûr vraiment.

  • Jules Trotard le 12.07.2017 16:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien vrai

    Les Républicains sont pas gentils, même qu'ils sont contre plein de choses progressistes. Même mon petit Jules Édouard ne les aime pas. Rien à voir avec mon Jupiter préfère, digne des grands grecs antiques comme Restiopopoulos.

  • Gaston Tournparron le 12.07.2017 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    Dès qu'on surveille plus ses gamins...

    ...ils font des conneries. Et les gosses de riche c'est encore pire.