Diplo

06 novembre 2017 16:02; Act: 07.11.2017 07:25 Print

Quand on cible Taylor, les Swifties sont à la riposte

par Fabien Eckert - Diplo a taclé la petite fiancée de l'Amérique dans une interview. Le DJ n'aurait peut-être pas dû.

storybild

Le DJ américain a été contraint de désactiver la possibilité de commenter ses posts sur Instagram. (Photo: WMG)

Sur ce sujet
Une faute?

Il y a des artistes qu'il vaut mieux caresser dans le sens du poil, tant leurs fans sont virulents. On pense aux Beliebers de Justin Bieber, aux Directioners de One Direction ou aux Swifties de Taylor Swift. C'est à cette dernière que Diplo s'est attaqué dans une interview à paraître prochainement dans «Rolling Stone».

Le DJ et leader de Major Lazer y a exprimé son point de vue sur l'industrie: «La musique est entre les mains des jeunes. Ils veulent en consommer en streaming. Ils se passent en boucle «Rockstar» de Post Malone et non «Look What You Made Me Do» de Taylor Swift.» Le quadra en a ensuite rajouté une couche en estimant que des artistes telle que Swift étaient plus guidées par les budgets marketing et les diffusions en radio que par une vraie volonté artistique.

La réaction ne s'est pas fait attendre. Diplo a été spammé tout le week-end par les Swifties, qui envoyaient des centaines d'émoticônes serpent en commentaire à chacune de ses publications. La chanteuse Lily Allen a aussi tweeté: «Un mec de 40 ans devrait peut-être arrêter de donner des leçons sur comment travailler à une femme plus jeune et qui a plus de succès que lui.»

La relation tendue entre Diplo et Taylor Swift ne date pas d'hier. En 2014, il avait voulu lancer un financement participatif pour lui payer des fesses, les jugeant trop plates. En 2015, il avait qualifié les Swifties de «diaboliques» et «fous». «Il m'ont menacé de mort. Ce sont les pires fans du monde», avait-il dit à «GQ».