Langage

16 août 2017 20:47; Act: 17.08.2017 07:05 Print

Emojis mal pris dans les courriels professionnels

L'ajout d'émoticônes dans vos échanges électroniques est susceptible de vous faire passer pour un(e) incompétent(e) au travail, relève une étude.

Sur ce sujet
Une faute?

Plus vous souriez, plus les gens sont susceptibles de vous apprécier. Soutenue par des travaux scientifiques, cette règle aurait cependant de la peine à s'appliquer aux émojis, en tout cas dans le monde du travail entre personnes qui se connaissent peu ou pas du tout. Ce sont les conclusions d'une étude menée conjointement par les universités d'Amsterdam au Pays-Bas et celles de Haifa et Ben-Gurion en Israël. Les chercheurs ont constaté que l'utilisation de smileys dans des courriels formels poussait les destinataires à se poser des questions sur l'intelligence de l'expéditeur.

Sondage
Des émojis dans un e-mail professionnel:
54 %
9 %
37 %
2949 participants

«Contrairement aux vrais sourires, les smileys n'augmentent pas le sentiment de convivialité et diminuent celui de compétence, a déclaré le Dr. Ella Glikson. Dans les courriels commerciaux, un smiley n'est pas un sourire».

L'étude a été réalisée avec l'aide de 549 personnes issues de 29 pays. Les participants ont dû évaluer la compétence et la convivialité en lisant des courriels d'inconnus, certains avec des smileys, d'autres sans. Il en est ressorti que les émoticônes ne suscitaient aucun effet dans la conversation en ligne, contrairement à de vrais sourires.

Pire, les chercheurs ont constaté qu'un émoji souriant avait un impact négatif sur la perception du destinataire du message. Les réponses des participants se sont aussi révélées plus détaillées avec davantage d'informations en l'absence d'émojis dans un e-mail. L'expression graphique s'est aussi révélée un frein au partage d'information.

«Les gens ont tendance à présumer qu'un smiley est un sourire virtuel, a commenté le Dr. Ella Glikson. Mais les résultats de cette étude montrent que dans un cadre professionnel, en tout cas pour les premiers contacts, c'est faux».

Relayée par le site TheNextWeb, l'étude a été publiée dans le «Social Psychological and Personality Science Journal» sous le titre «The Dark Side of a Smiley».

(laf)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Frank21 le 16.08.2017 21:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hiéroglyphe

    Perso je trouve que ça fait un peu relâcher et pas très sérieux.. Ou encore quelqu'un qui essai d'amadouer. Quand c'est un e-mail important vaut mieux être propre et utiliser un vocabulaire professionnel.

  • :-) le 16.08.2017 21:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    :-)

    :-)

  • Smi Ly le 16.08.2017 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore une étude pour rien

    Fallait vraiment une étude pour quelque chose qui semble couler de source ? Ne pas oublier qu'un courriel professionnel peut aussi devoir être produit comme moyen de preuve, donc il ne faut pas confondre Facebook et courriel.

Les derniers commentaires

  • Rita Rhien le 17.08.2017 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    ;)

  • Tristana le 17.08.2017 10:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Evolution...

    Vu le monde virtuel dans lequel les gens vivent moi ça m'étonne pas trop. Les mots se perdent, l'expression des sentiments devient un vague souvenir qu'ont ne sait plus ou n'ose plus exprimer surtout face à des écrans. Alors ont met un emoticons... Avez vous remarqué comme dès que vous écrivez plus de 5 mots beaucoup n'arrivent plus à garder leur attention sur le texte et n'en comprennent pas le sens ? Bref l'évolution c'est triste de côté là. A force de s'adresser aux machines les gens en deviennent.

  • utile des fois le 17.08.2017 08:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    esperanto

    Je travaille avec 205 territoires dans le monde et je peux dire que de temps en temps un smiley ça aide à détendre l'atmosphère ou briser la glace quand les cultures sont très différentes. Les jeunes asiatiques surtout les utilisent beaucoup. Comme mentionné par quelqu'un plus haut, cela dépend du contexte. Mais effectivement, pourquoi fait-on des études à ce sujet ???

  • y en a marre le 17.08.2017 08:03 Report dénoncer ce commentaire

    bla bla bla

    L'esprit de l'homme invente ainsi un nouveau problème. là où il n'y en a pas. Décoincez vous les gens ;o)))

  • Sam le 17.08.2017 06:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La naissance des emote icones

    Un peu ironique lorsque on sait que les premiers emotes icônes ont été utilisés dans un context professionnel (sur un forum par un professeur université) pour indiqué une touche d'humour ou d'ironie dans les messages a prendre au second degré. :)