Jeux vidéo

07 septembre 2017 06:45; Act: 14.09.2017 06:52 Print

Mario et les Lapins, c’est pas fait pour les crétins

L’alliance plutôt incongrue entre le plombier et les Lapins Crétins fait des étincelles sur Switch.

Une faute?

Il avait été dévoilé en grande pompe lors du salon E3, à Los Angeles en juin, et avait pris de court la presse spécialisée. «Mario + the Lapins Crétins Kingdom Battle» met en scène les héros emblématiques de Nintendo et leurs doubles lagomorphes d’Ubisoft dans un jeu tactique au tour par tour. Un genre où on ne les attendait pas forcément au tournant.

Le scénario, absurde et entrecoupé de petite saynètes hilarantes, consiste à rétablir la paix dans les diverses régions du Royaume Champignon, infesté par des ennemis aussi insolites que saugrenus. Et c’est là qu’intervient la fine équipe bigarrée, armée jusqu’aux dents. Chaque personnage peut cumuler plusieurs actions, comme tirer ou se déplacer, et recourir à des capacités spéciales susceptibles de renverser la vapeur. En outre, il faut veiller à se servir astucieusement du terrain afin de prendre les ennemis à revers ou pour se protéger de leurs attaques.

Sous des airs loufoques et bébêtes se cache un titre stratégique relativement complexe, qui monte en puissance au fil de l’aventure. Une expérience que l’on peut partager à deux en coopération dans des campagnes spéciales. Seule ombre au tableau: l’absence d’un mode versus, qui fait cruellement défaut.

(mmi/20 minutes)