Jeux vidéo

31 août 2017 07:00; Act: 14.09.2017 06:43 Print

«Nidhogg 2»: des duels sublimes en pixel art

La seconde mouture du jeu du studio californien Messhof offre des passes d’armes encore plus jouissives.

Une faute?

«Nidhogg», premier du nom, donnait l'occasion à deux gentilshommes de régler leurs comptes lors de combats singuliers à l'arme blanche dans des graphismes dépouillés. Le but étant de progresser le plus rapidement possible vers la gauche pour le joueur de droite et inversement. Chaque duel remporté permet de glaner de précieuses secondes pour avance. Le second volet reprend la même formule en apportant son lot d'améliorations.

A commencer par des environnements, toujours en pixel art, bien plus travaillés et magnifiquement animés. Le titre inclut également de nouvelles armes en plus de la rapière, comme l'épée lourde, l'arc et le poignard. Cette nouvelle donne offre davantage de stratégies pour occire son adversaire. En contrepartie, il est indispensable de bien assimiler les caractéristiques des nouveaux-venus dans l’arsenal et de s’approprier les alentours sous peine de finir chancelant au bout d’une lame ou de se faire piétiner dans un amas de pixels. Et lorsque le duel est remporté, le joueur a l’infime honneur de se faire dévorer tout cru par le serpent Nidhogg.

Sympathique en solo pour comprendre la marche à suivre, «Nidhogg 2» est une petite merveille à deux joueurs, en local ou en ligne.

(mmi/20 minutes)