Industrie automobile

11 septembre 2017 20:38; Act: 11.09.2017 20:42 Print

80 millions de voitures en moins en Europe d'ici 2030

Une étude prévoit la diminution du parc automobile cette prochaine décennie. L'autopartage devrait se développer.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le parc de voitures en circulation pourrait baisser de 80 millions de modèles en Europe d'ici 2030. Une évolution liée à la progression de l'autopartage, selon une étude du cabinet PricewaterhouseCoopers publiée lundi.

D'ici 2030, l'Europe devrait voir le nombre de voitures sur les routes passer de 280 à 200 millions d'unités, mais le trafic sur les routes va augmenter, car les voitures partagées seront bien plus utilisées que des véhicules détenus en propre, estime PwC.

«D'ici quelques années, la norme actuelle selon laquelle la plupart des gens conduisent leur propre véhicule va devenir un concept de mobilité parmi d'autres», pronostique Christoph Stürmer, expert automobile chez PwC.

Voitures plus souvent remplacées

Selon le cabinet de conseil, un kilomètre sur trois parcouru en Europe le sera à l'avenir sous l'une des diverses formes de l'autopartage, une tendance aussi visible en ville qu'à la campagne.

Le développement de l'électrification et de la conduite autonome vont doper le recours à la conduite partagée. Certains parcours seront effectués à vide, quand un 'taxi-robot' ira chercher son client par exemple.

Un véhicule partagé roulera en moyenne 58'000 kilomètres par an, grosso modo l'équivalent d'un taxi, contre 13'230 kilomètres par an pour une voiture non partagée, a calculé PwC.

Avec pour conséquence qu'une voiture partagée sera à remplacer plus souvent, toutes les 3,9 années, contre toutes les 17,3 années pour une voiture individuelle. Le nombre d'immatriculations annuelles en Europe devrait de ce fait augmenter d'un tiers en 2030, à 24 millions d'unités, malgré un parc automobile globalement plus restreint.

Arrivée de nouveaux concurrents

«Les constructeurs automobiles et leurs fournisseurs vont faire face à des décisions critiques dans les années à venir», affirme Christoph Stürmer: il leur faudra investir massivement, au risque de compromettre leurs marges, pendant que de nouveaux concurrents venus des technologies, à l'image de Google aujourd'hui, s'affirmeront sur le marché.

Des changements qui pourraient être fatals aux constructeurs trop petits pour se maintenir sur le marché.

Reste à faire accepter de nouveaux principes de mobilité, à commencer par le fait de partager son véhicule avec d'autres: 54% des Allemands l'excluent totalement, selon l'étude, quand 84% des Chinois y sont prêts.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Freeman le 11.09.2017 21:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Intox

    Joli délire. Cette étude est juste un vu de bobo sûr du pouvoir de sa pensée unique.

  • Einstein le 11.09.2017 21:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    évidemment!

    Une étude sur des études prédit que les études (scolaires) apportent plus qu' une étude. ABE

  • heiden le 11.09.2017 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    rira bien qui rira le dernier

    Il était payé combien pour faire cette études stupide ?avec cette conclusion?

Les derniers commentaires

  • marcel le 12.09.2017 09:34 Report dénoncer ce commentaire

    c'est une bonne nouvelle

    si cela est vrai que en 2030 il y aura moins de voiture ceci est une bonne nouvelle anti-pollution.....il faut savoir que chaque voiture qui circule pollue l'atmosphère et ce n'est pas la taxe anti-pollution qui nettoie l'atmosphère des impuretés des gaz de voiture l'argent ne fait pas tout.....achetez et roulez avec un véhicule électrique........

    • Bob Pelf le 12.09.2017 12:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @marcel

      Moins de voitures mais qui feront plus de km. Je vois pas trop ou est l'avance écologique.

  • Marc Bjorg le 12.09.2017 09:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi.

    L'avenir aura beaucoup plus de véhicules et beaucoup seront autonomes. Le marché des voitures électriques sera dominé par les grandes marques Chinoises. Surtout à cause de leur électronique bien meilleure. Tesla gardera le segment de Luxe les grandes marques allemandes seront toutes rachetés par les Chinois. Heureusement, la qualité sera bien meilleure.

    • Jean-Marc le 12.09.2017 12:01 Report dénoncer ce commentaire

      @Marc Bjorg

      Dans l'Histoire, les Chinois n'ont jamais dominé le monde comme vous semblez le croire. Les Européens sont aussi ingénieux qu'eux. Il y a comme une tendance à trop anoblir les orientaux (sagesse, médecine, cuisine, religion orientales..., yoga en j'en passe), alors qu'ils se sont entre tués encore plus que nous et qu'aujourd'hui encore ils nous courent après et nous copient à tour de bras! Je n'ai jamais entendu que le QI moyen en Chine soit supérieur au nôtre... Dans l'avenir les puissances seront en équilibre comme elles l'ont été durant le Moyen Age.

  • dede le 12.09.2017 09:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah les études et sondages

    combien a-t- on grassement payé des gens a faire de grandes études de ce genre? ... vivent les sondages et autres études utiles... ps: je fais des sondages de temps en temps et si ceux qui pondent les conneries de questions et affirmations pouvaient réfléchir sur la bêtise dont ils nous abreuvent, les sondages seraient sûrement pris au sérieux...ABE

  • edi o le 12.09.2017 09:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faire accepter

    "reste à FAIRE ACCEPTER les nouveaux principes de mobilité" écrit à la fin de l'article. Voilà tout est dit. Encore une vision qui ne satisfait pas grand monde mais qu'ils vont tenter de nous imposer. Typique de notre époque. Au lieu d'accompagner les souhaits des citoyens tout en s'adaptant au défis futurs , on impose des solutions farfelues et on donne mauvaise conscience. Tout ce qui embête le citoyen est qualifié de "visionnaire".

  • greg le 12.09.2017 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    lapin compris

    je suis le seul à pas comprendre ? le parc de voiture va baisser de 80 mio mais cela va engendrer plus de traffic ? ...