Baselworld

23 mars 2017 13:00; Act: 23.03.2017 15:35 Print

Le Salon de l'horlogerie officiellement ouvert

Le conseiller fédéral Alain Berset a coupé le ruban jeudi au son des tambours bâlois et sous les flashs des photographes.

Sur ce sujet
Une faute?

Baselworld a ouvert ses portes jeudi en présence du conseiller fédéral Alain Berset. Le Salon international de l'horlogerie, de la bijouterie et de la joaillerie, qui célèbre cette année son centième anniversaire, déroulera ses fastes jusqu'au 30 mars. Malgré la période difficile traversée par la branche, 1300 exposants ont néanmoins fait le déplacement à Bâle.

Alain Berset a coupé le ruban en milieu de matinée au son des tambours bâlois et sous les flashs des photographes. Entouré des organisateurs de la manifestation et sous escorte policière, il a ensuite déambulé dans les allées de la halle principale de la foire, qui regroupe les plus grands groupes horlogers mondiaux.

Le chef du Département fédéral de l'intérieur (DFI) s'est arrêté à quelques stands, se faisant expliquer le travail de la marque. La tradition veut qu'un conseiller fédéral en fonction inaugure la manifestation.

Image de la Suisse

Dans son discours, Alain Berset a rappelé que peu d'autres secteurs économiques ne sont autant associés à la Suisse et à son mode de vie. Le ministre a salué à travers l'horlogerie «une certaine philosophie du travail sans lequel il n'y aurait pas d'excellence». Cette philosophie donne une image de la Suisse et pas seulement de l'industrie horlogère, a-t-il dit.

Autre invité officiel, le conseiller d'Etat bâlois Christoph Brutschin a évoqué la numérisation qui n'épargne aucune industrie. Mais parallèlement à cette évolution, il est rassurant de voir que la passion pour la tradition artisanale, pour les montres et les bijoux, occupe toujours une place privilégiée, a-t-il relevé.

Baselworld a lieu cette année dans un environnement difficile pour l'industrie horlogère suisse. Si 1300 exposants sont présents, ce nombre est inférieur de deux cents à celui de l'année dernière.

Adaptation nécessaire

Dans ce contexte, la directrice du salon, Sylvie Ritter a indiqué qu'un certain nombre d'acteurs de la branche ont dû quitter l'industrie horlogère ou bijoutière. Il s'agit à Baselworld de s'adapter, de transformer son concept pour continuer à refléter le marché mondial, a-t-elle dit.

La grand-messe de l'horlogerie et de la bijouterie, créée en 1917, attend plus de 100'000 visiteurs d'ici jeudi prochain. Avant tout destinée aux distributeurs, elle permet aux marques du monde entier de présenter leurs dernières créations.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Elpaco le 23.03.2017 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça pue le fric...

    Pour avoir travaillé depuis des années à Baselworld! Je peux vous dire que j'ai un certain dégoût pour ce milieu de grosses nuques avec leurs grosses bagnoles leurs poufs et tous se qui va avec...! C'est hors normes, Tous ce bordel pour quelques jours... Des tonnes de déchets, la quantité de nourriture qu'ils jettent ma fais mal au cur... mais bon c'est comme ça... pendant se temps la, il y en à qui meurt de faim... Signé: un lecteur de la classe moyenne qui vie très bien avec se qu'il a!

  • Jacksdaniels le 23.03.2017 17:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On se fout de qui ?

    Au lieu d'aller se promener à Baselworld ,M.Berset n'a rien de plus intelligent à faire ? comme par exemple s'occuper des primes maladies !!!!!!!!

  • S.W le 24.03.2017 02:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour Berset...

    Mmmmm... quelles vais-je m'offrir aujourd'hui? Ah zut il y'a trop de choix... Oh et puis tempis.... j'ai assez de sous grace aux assurances, je les prend toutes.

Les derniers commentaires

  • Wikileaks le 24.03.2017 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voyons clair!

    Il faudrait que M. Berset s occupe plus de l état de santé de la santé Suisse qu ' aller inaugurer des salons strictement sponsorisés par des multinationales ... on voit ses priorités ... peut être qu il s est fait offrir une jolie montre pour l'occasion . Faudra t il inaugurer plutôt des services de soins et penser à défendre plus le peuple et moins les assurances maladie ? Un socialiste qui a des goûts de luxe ... voyons

  • Seth le 24.03.2017 09:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ça rapporte gros et alors ???

    Je trouve dommage que certains crachent sur l'horlogerie. Oui il y a de l'argent, oui l'industrie horlogère profite de ses employés, oui les propriétaires des grosses marques roulent en voiture de luxe, et alors ? Où est le problème ? Quelque part nous avons nous aussi des retombées économiques. Pourquoi gagner beaucoup d'argent serait un problème ? Tant mieux pour eux ! Personne n'est obligé de supporter cela si ça ne lui plaît pas, il me semble que d'autres entreprises sont toutes aussi profiteuses si ce n'est plus. Bon salon à tous !

  • Frank21 le 24.03.2017 07:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tic tac tic tac

    Personnellement, je trouve que c'est un salon qui est nécessaire pour notre pays. Comme il est dit dans l'article, l'horlogerie vit des heures difficiles donc on a besoin de ce genre de manifestation pour perdurer et contribuer à l'image de l'excellence de la Suisse ainsi qu'à sont savoir faire de qualité qui existe depuis plus de cent ans. On est d'accord, ça sent le fric et nul doute que ceux qui peuvent s'offrir une montre en ces lieux font parti d'une certaine classe, mais l'organisation permet à ceux étant dans l'ombre de pouvoir continuer à travailler directement ou indirectement pour l'horlogerie.

  • S.W le 24.03.2017 02:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour Berset...

    Mmmmm... quelles vais-je m'offrir aujourd'hui? Ah zut il y'a trop de choix... Oh et puis tempis.... j'ai assez de sous grace aux assurances, je les prend toutes.

  • Elpaco le 23.03.2017 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça pue le fric...

    Pour avoir travaillé depuis des années à Baselworld! Je peux vous dire que j'ai un certain dégoût pour ce milieu de grosses nuques avec leurs grosses bagnoles leurs poufs et tous se qui va avec...! C'est hors normes, Tous ce bordel pour quelques jours... Des tonnes de déchets, la quantité de nourriture qu'ils jettent ma fais mal au cur... mais bon c'est comme ça... pendant se temps la, il y en à qui meurt de faim... Signé: un lecteur de la classe moyenne qui vie très bien avec se qu'il a!

    • Richard Engel le 24.03.2017 04:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Elpaco

      Vous semblez très frustré, voyon il ne faut pas, chacun a sa place, vous dites être content de votre vie et bien voilà, pas besoin de fustiger ces gens.